Formation continue

Formation continue et crédits de formation continue pour la médecine interne générale

Tous les détenteurs d'un titre fédéral de formation postgraduée ou d'un titre de formation postgraduée étranger reconnu sont tenus d'accomplir leur formation continue, indépendamment de leur taux d'occupation, aussi longtemps qu'ils exercent une activité médicale en Suisse.

 

Qu’est une déclaration de la formation continue?

La formation continue est répartie en périodes de 3 ans, dont vous pouvez librement choisir le début. En général, vous êtes soumis(e) à l’obligation de formation continue à compter du 1er janvier suivant l’obtention du titre de médecin spécialiste ou la prise d’activité en tant que médecin en Suisse.

 

Il est nécessaire d’acquérir 50 crédits de formation continue FMH, devant être attestés, par an (plus 30 heures d’étude personnelle, qui ne doivent/peuvent pas être déclarées).

 

La formation continue se compose de la formation continue essentielle (au moins 25 crédits par an) et de la formation continue élargie (au maximum 25 crédits par an).

 

Sur la base de l’article 6 de la réglementation pour la formation continue de la FMH, la formation continue médicale du programme de formation continue en médecine interne générale (MIG) est régie par les deux sociétés de discipline compétentes pour la MIG, à savoir la Société Suisse de Médecine Interne Générale (SSMI) et la Société Suisse de Médecine Générale (SSMG), aprés le 1er janivier 2016, la SSMIG.

 

Sur la plate-forme de formation continue de la FMH «myFMH», il est possible de saisir en ligne les formations continues effectuées et celles-ci peuvent également être consultées. L’inscription se fait au moyen de votre identifiant FMH. Des informations sur la connexion et sur la plate-forme myFMH sont disponibles ici.

Définition de la formation continue essentielle spécifique

Peuvent être reconnues en tant que formation continue essentielle les sessions de formation continue en médecine interne générale dans les domaines spécialisés décrits dans l’annexe 1 du programme de formation continue, ainsi que dans toutes les disciplines complémentaires décrites dans l’annexe 2, dans la mesure où celles-ci sont orientées vers l’activité de médecine interne générale, que ce soit en tant qu’interniste hospitalier, interniste installé ou médecin de famille, et sont pertinentes pour l’activité de médecine interne générale. Par ailleurs, ces sessions de formation continue doivent s’adresser à un public cible, interniste généraliste ou interdisciplinaire, exerçant dans le domaine de la médecine interne générale. Ces sessions doivent avoir pour but de maintenir et d’actualiser les compétences qui ont été acquises dans le cadre de la formation postgraduée en vue de l’obtention du titre de spécialiste en médecine interne générale, y compris de la formation approfondie en gériatrie, et qui sont indispensables à une prise en charge parfaite des patients en médecine interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention).

 

Les modalités organisationnelles et didactiques correspondent aux critères de la formation d’adultes. Pour la reconnaissance en tant que formation continue essentielle, au moins une personne détentrice du titre de spécialiste en médecine interne générale doit avoir participé de manière substantielle et active à l’élaboration du programme.

 

Les formations continues répondant à la définition ci-dessus peuvent être reconnues en tant que formation continue essentielle. Des exceptions sont tolérées pour des cas bien fondés. Si une session de formation continue, en plus d’aborder des domaines de la médecine interne générale, porte également sur des domaines non spécifiques, conformément à l’art. 6 alinéa 2 de la RFC, ces parties peuvent également être reconnues comme formation continue essentielle à hauteur de 50% au maximum de la durée totale ou des crédits totaux.

 

Toutes les formations continues qui ont été agréées par la SSMIG, soit automatiquement soit sur demande d’un organisateur, peuvent être validées comme formation continue essentielle de médecine interne générale.

 

La SSMIG se réservent le droit d’évaluer les sessions de formation continue pour lesquelles elles ont attribué des crédits, et d’adopter des mesures pour assurer leur qualité (par un avertissement, des directives ou en supprimant la reconnaissance).

 

En vue de garantir une formation continue équilibrée, différentes thématiques et méthodes de formation continue doivent être considérées. Quelles que soient les méthodes de formation continue choisies, la limite annuelle maximale de 8 crédits de formation continue essentielle par domaine thématique ne devrait pas être dépassée. Ces limitations thématiques ne concernent pas les spécialistes en gériatrie qui peuvent accomplir toute leur formation continue dans la formation approfondie en gériatrie.